Actualités : L’équipe de la Clinique Saint-André dans la presse

On parle de nous

On parle de nous dans la presse

La Clinique Saint-André reste en avril 2021 un établissement « Covid-Free ». Elle n’accueille pas de patients atteint de la COVID-19, afin de pouvoir continuer à assurer les soins urgents et semi-urgent des patients non atteint par la COVID.

Cependant l’établissement est solidaire des hôpitaux et cliniques qui prennent en charge les patients atteint par la COVID-19 en leur mettant à disposition du personnel médical et paramédical dédié.


www.ici-c-nancy.fr: Tension hospitalière de patients Covid-19 : des renforts de personnels au CHRU de Nancy

Vidéo. Tension hospitalière de patients Covid-19 : des renforts de personnels au CHRU de Nancy
Covid-19 : Face à la crise sanitaire, des personnels de santé dont des réanimateurs privés ont été dépêchés en renfort au CHRU de Nancy…
https://www.ici-c-nancy.fr/sante/item/16623-video-tension-hospitaliere-de-patients-covid-19-des-renforts-de-personnels-au-chru-de-nancy.html

Infodujour.fr : Des réanimateurs du privé en renfort au CHRU de Nancy

Depuis le 12 avril 2021, 5 médecins anesthésistes-réanimateurs issus des cliniques Saint-André (Groupe ELSAN) et Essey-lès-Nancy (Louis Pasteur Santé) viennent prêter main-forte aux équipes du CHRU de Nancy, pour permettre la montée en charge des services de réanimation de l’établissement face aux besoins croissants d’hospitalisation de patients atteints de la covid-19.


LorraineActu : Covid-19. Le CHRU de Nancy forcé d’appeler au renfort face à la situation en service de réanimation

Le CHRU de Nancy (Meurthe-et-Moselle).
Le CHRU de Nancy (Meurthe-et-Moselle). (©Nicolas Zaugra / Lorraine Actu)

https://actu.fr/grand-est/nancy_54395/covid-19-le-chru-de-nancy-force-d-appeler-au-renfort-face-a-la-situation-en-service-de-reanimation_41059251.html


Palmarès du Point 2020 des meilleures cliniques de France


L’Est Républicain: Saint-André soigne la prise en charge du patient

https://www.estrepublicain.fr/edition-de-nancy-agglomeration/2017/09/02/saint-andre-soigne-la-prise-en-charge-du-patient